Publié le :

[Le Récap’] 16/05/19 | Parlons esport avec… ESL !

#Bonnes Pratiques #Évènement #Décryptage

Le 16 Mai dernier, l'invité de notre "Parlons esport avec…" était Désiré KOUSSAWO : Directeur Général d’ESL France. Son intervention a permis aux gens présents de découvrir le projet d’ESL à l’échelle nationale mais également à l’international ainsi que ses objectifs.

"Parlons esport avec", c'est quoi ?

C'est un format de rencontres et d'échange convivial autour d'un intervenant, permettant une rencontre entre les acteurs de l'esport sur divers sujets : développement économique ou commercial, communication, législation ou encore levée de fonds. À chaque session, un intervenant vient présenter son entreprise et sa thématique, toujours dans la volonté de faire avancer le sport électronique !

 

Qu’est-ce que ESL ?

 

This is ESL 2017

ESL est une entreprise d’organisations d’événements esport depuis 2000. Elle est aujourd’hui la plus grande entreprise d’organisations d’événements esport au monde avec plus de 500 employés déployés dans 13 pays couvrant ainsi l’ensemble des continents (l’Afrique et le Moyen Orient sont aujourd’hui géré par l’Europe principalement mais à vocation à évoluer). Elle est également omniprésente avec son catalogue de jeux possédant des compétitions dans le monde avec comme jeux de prédilections : CS:GO, League of Legends, Dota 2, PUBG, Fortnite, ou Hearthstone. De par son expérience depuis bientôt 20 ans, ESL a notamment ouvert une branche française (ESL France) et a pour but de promouvoir les événements ESL sur le territoire avec notamment l’accueil de grandes compétitions comme le Major de CS:GO lors de l’Occitanie en juin prochain.

 

La vision d'ESL sur l'esport

Selon Désiré KOUSSAWO, « un jeu esport est un jeu où il y a plus de spectateurs que de joueurs » ce qui justement expliquerait la présence très forte de supporters à des événements pouvait réunir jusqu'à des milliers de personnes dans un même lieu. Ce qui amènerait également cette starification des joueurs professionnels sur les plus grandes scènes de compétitions esportives dans le monde.

C’est de par cette vision qu’ESL cherche aujourd’hui à remplir les plus grosses arena/stades dans le monde entier pour offrir des expériences à la hauteur des attentes des spectateurs. Car c’est justement l’un des points d’honneur d’ESL : de ne jamais décevoir l’audience qui suit ESL notamment les fans en proposant sans cesse des choses nouvelles et innovantes pour interagir avec les différentes communautés de joueurs.

On retrouve notamment des scènes  (« disciplines ») où définir ce qu’est l’esport est compliqué comme avec FIFA par exemple où on retrouve énormément de joueurs du jeu vidéo mais lors des événements physiques on ne retrouve pas cette appétence pour le show comme on peut le retrouver sur d’autres. On peut donc se questionner sur la frontière entre la pratique casual très présente et la pratique compétitive sur le jeu.

Chez ESL, on travaille tout le temps avec les éditeurs de jeux et aucune compétition n’est organisée sans leurs accords. Ce mode de fonctionnement rentre justement dans une optique de créer des relations de confiance mais également de contrecarrer des pratiques qui aujourd’hui ne sont pas toujours respectées par les organisateurs de tournois en France.

 

 

Les différentes expertises d’ESL en France et à l’international

Aujourd’hui, ESL se place sur plusieurs domaines d’expertises afin d’accompagner l’esport partout dans le monde. Parmi ces domaines, nous pouvons retrouver :

ESL Play : C’est la base d’ESL, celle de vouloir toucher l’ensemble des joueurs amateurs et qui ne pouvent pas forcément se déplacer aux grands événements organisés par la marque. La plateforme ESL Play permet donc de participer à des petites compétitions en ligne et ainsi mettre un premier pied dans l’univers des compétitions.

ESL National Championship : Véritablement propulseur de talents qui a pour vocation de mettre en avant des profils qui jusque-là auraient pu être inconnu à travers des compétitions de moyenne ampleur au niveau national. On peut notamment le comparer à la scène amateur voire semi-professionnelle. 

Gestion de droits média et création de contenu : Création de contenu thématique autour de l’esport pour des marques endémiques et non-endémiques ainsi que gestion des droits de diffusion auprès des divers distributeurs (télévisions, streaming, youtube ou autre).

Evénementiel : Organisation d’événements à l’échelle mondiale sur plusieurs jeux. Tournois/salons en marque blanche (exemple avec World Of Tanks ou bien le circuit Starcraft 2 à la Blizzcon qui est organisé par ESL) ou en marque grise (tournois Rainbow 6).

Consulting : Travail de conseils auprès de marques non endémiques comme notamment avec Randstad depuis 2 ans qui consiste à présenter la marque auprès du secteur esport (consommateurs, acteurs etc) en mettant en place des activations pour le faire entrer dans l’écosystème.

Suivant les contrats signés avec les marques, plusieurs domaines peuvent s’activer ensemble. Cela a notamment été le cas comme le montre certains case studies d’ESL avec Mercedes-Benz, DHL ou encore Totinos qui ont su utilisé plusieurs domaines d’expertises de la marque ESL pour mener des activations puissantes au sein de l’écosystème esport. Cette activation à travers divers canaux et expertises permets aux marques de s’engager dans le secteur avec des activations digitales puissantes et avec un effet bénéfique dans la mémorisation des marques auprès de la cible consommateurs d’esport : les millenials, une cible très demandée mais difficilement atteignable pour ce genre de marques. Une véritable opportunité donc pour eux d’être accompagné sur l’ensemble des projets par un acteur comme ESL qui évolue sur la scène mondiale de l'esport depuis 2000.

 

Les objectifs d’ESL pour l’avenir ?

Pour l’année 2019, les objectifs d’ESL s’articulent autour de leurs événements majeurs sur la scène internationale.  Ils trouvent leurs places dans des circuits déjà construits par la marque et tends à multiplier les initiatives de ces formats pour les pérenniser dans le futur.

- Les événements ESL One qui sont des événements dédiés à un seul jeu bien souvent dans des lieux imposants comme des arènes ou des stades. C’est aujourd’hui l’un des formats les plus impressionnants du catalogue ESL. (ex. ESL One à Cologne sur le jeu CS :GO ou bien ESL One à Katowice sur Dota 2)

-  Les IEM (Intel Extreme Master) organisé par ESL sont ce qui pourrait se rapprocher de ce qu’on pourrait appeler aujourd’hui les jeux olympiques de l’esport. Organisé sur plusieurs jeux, ils couvrent un vaste champ des compétitions majeures présentes dans le monde.

- Les ESL Pro League sont un format de ligues sur plusieurs semaines avec une phase finale. On retrouve aujourd’hui 2 saisons dans l’année et ce format est présent sur divers jeux en France et dans le monde. Cette année, la France a la chance d’accueillir la finale de la Pro League sur le jeu Counter Strike : Global Offensive lors de l’Occitanie à Montpellier qui se déroulera fin juin. Un événement d’une ampleur international et qui représente une grande chance pour le pays français d’être l’hôte d’un événement aussi important.

- Les ESL National Championships représentent aujourd’hui le plus haut niveau national sur un jeu donné. C’est une occasion de pouvoir donner la chance à n’importe qui de se qualifier au plus haut niveau dans son pays sans pour autant être bloqué par des principes de ligues fermées ou des tournois très sélectifs. C’est offrir l’accessibilité à de la compétition de haut niveau pour tout joueur.

Fréquemment, ESL est sollicité pour des problématiques de transformation de territoires ou de villes vis-à-vis du cas de Katowice en Pologne. De nombreuses questions se posent sur comment arriver à accompagner ces transformations sachant que le cas de Katowice est un best case incomparable pour le secteur. En effet, chaque année cette petite ville de Pologne devient la capitale mondiale de l’esport pendant 15 jours où elle accueille de très grandes compétitions mondiales et attire des milliers de personnes. Historiquement, Katowice est une petite ville d’ouvrier dans la Pologne profonde et ce travail sur le développement de l’esport a permis de transformer radicalement cette ville et cette agglomération. Un cas qui fait beaucoup d’envieux dans le monde et qui justement sollicite ESL pour tenter l’expérience également chez eux.

Toutes ces initiatives ne peuvent pas exister sans le travail d’ESL depuis des années mais également grâce aux consommateurs d’esport qui sont de plus en plus importants dans le monde.

 

Quelques chiffres et quel futur pour l’esport ?

ESL, présent depuis 2000 dans son activité, a vu comment l’esport a évolué dans le temps. Passant de petites lans party à des stades entiers remplis de supporters. On peut dire que l’esport aujourd’hui a su s’imposer de façon impressionnante.  En 2017, nous pouvions compter plus de 292 millions de personnes identifiées comme un consommateur d'esport (du visionneur occasionnel en passant par le fan). Un marché imposant regroupant une cible de prédilection, celui des 18-34 ans : les millénials. 80% de l’audience de l’esport se situe dans cette tranche d’âge, une cible de plus en plus difficile à atteindre via les canaux de diffusion traditionnels comme la télévision, la radio ou les journaux.

Le chiffre d’affaire de l’esport est aujourd’hui difficile à cerner tellement les chiffres sont nombreux et sont utilisés de façon différentes. D’après les derniers rapports de Newszoo de 2017, l’esport en 2020 devrait générer 1,5 milliards de dollar dans le monde et le place comme l’une des industries les plus prometteuses pour les années à venir. L’esport est aujourd’hui un business mondial et fonctionne avec différents systèmes suivant les régions (Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe etc).

A coté de cela, la France possède une véritable force niveau esport auprès de son public : engagé, mobile, loyal ; il répond toujours présent pour soutenir ses équipes préférées et est même reconnu par les fans du monde entier. Cet engagement fort joue également dans la balance auprès d’ESL qui a cœur d’offrir une expérience inoubliable pour les fans et consommateurs d’esport.

Nous sommes encore dans une phase structurante et chaque acteur aide à faire reconnaître l’esport comme étant un écosystème prometteur pour les années à venir.

 

ESL, the journey

 

Et si vous participez au prochain « Parlons esport avec… » ?

Nous organisons fréquemment des événements dans nos locaux pour permettre aux différents acteurs de l’écosystème de se rencontrer et d’échanger autour de l’esport. Si jamais vous souhaitez, participez aux prochains événements, n’hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux comme Twitter @Level256_Paris ou bien LinkedIn.

Partager sur :

Lire aussi #Bonnes Pratiques, #Évènement, #Décryptage

Level 256 lance son appel à candidatures dédié à l'esport !

Level 256 by Paris&Co a l’ambition de développer l’écosystème de l’esport encore naissant et en manque de structuration. La plateforme se penche sur l’avenir de ce secteur et souhaite être au plus proche des acteurs de l’innovation mais également des porteurs de projets esportifs qu’ils soient dans des phases early ou bien plutôt développées.