L'Arabie Saoudite, un nouveau royaume pour l'esport ?

En janvier 2022, une information est reprise par les différents médias du jeu vidéo et de l’esport dans le monde : les sociétés ESL et FACEIT viennent d’être rachetées pour 1,5 milliard de dollars et deviennent la propriété d’une entité saoudienne nommée Savvy Gaming Group. Les deux organisateurs de compétitions esportives fusionnent alors pour constituer l’ESL FACEIT Group, une fusion finalisée durant le second trimestre 2022. Mais, au fond, qui possède réellement le Savvy Gaming Group ? Et quelles sont les motivations de ces nouveaux acteurs de l’esport ? Au-delà de ce rachat, il existe une partie de la famille royale saoudienne qui œuvre pour un autre futur du pays.

La vague de création de clubs esport en France peut-elle inspirer les marques ?

Une vague de nouveaux clubs esport a vu le jour, tous fondés par des créateurs de contenus aux très fortes audiences. Fondé en 2017, Solary a notamment été un des premiers clubs esport français lancé par des créateurs de contenus reconnus. Mais ces deux dernières années ont vu une forte accélération de ces nouvelles structures : Zerator lance son équipe Valorant Mandatory.GG. DFG, Shaunz et Mister MV s'engagent dans une nouvelle structure nommée AGEIS sur TeamFight Tactics (TFT). A l’international, Ibai, un des streamers les plus suivis au monde (9.7M de followers sur Twitch) annonce le lancement de sa structure KOÏ fin 2021.

Gran Turismo Sport aux OVS : quid de la charte olympique ?

1) Éléments de contexte : les racines des OVS.

Annoncés en avril 2021 comme une « passerelle entre le monde sportif réel et la communauté des sports virtuels et de simulation » (Olympics, 2021b), les Olympic Virtual Series (OVS) semblent constituer un point de bascule vis-à-vis des rapprochements antérieurs du mouvement olympique à l’égard des pratiques esportives. Pour mieux saisir les enjeux de cette situation, il convient d’abord de revenir sur la genèse du couple esport - olympisme. En effet, si Miah (2021) présente les eGames de Rio 2016 sur le titre Super Smash Bros. For Wii U comme le premier tournoi international d’esport organisé pendant une olympiade, c’est pourtant l’année suivante que la question d’une possible intégration de l’esport au sein des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) est successivement soulevée par Tony Estanguet en juillet puis lors du sommet olympique d’octobre.

C’est dans ce contexte que Lefebvre et Besombes (2021) retracent l’évolution des relations entre les acteurs majeurs de l’olympisme et de l’esport dont le tableau suivant offre une synthèse.

 

Rétrospective 2021 : Level 256 revient sur les grands enjeux de l'esport de l'année (Partie 2)

En début de mois, nous évoquions avec vous les grands enjeux en termes technologique, économique et juridique de l’année 2021. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la première partie de l’article ici. Ce mois-ci, la deuxième et dernière partie de cet article met en exergue deux tendances bien particulières : les actualités afférentes aux joueurs professionnels, nombreuses en la matière puisque les joueurs tiennent le premier rôle dans cet écosystème et les actualités concernant l’évolution de la place de l’esport au sein des grands événements sportifs, une actualité bien fournie pour cette année 2021. Bonne lecture !

Rétrospective 2021 : Level 256 revient sur les grands enjeux de l'esport de l'année (Partie 1)

L’année 2021 vient de s’achever avec son lot d’évolutions et de polémiques dans le secteur esportif. Tout au long de l’année, des articles sur des thématiques précises vous ont été proposés (que vous pouvez retrouver ici), afin de vous acculturer à ce secteur et d’en savoir un peu plus sur les perspectives de développement de l’esport. Nos partenaires, en complément de ces articles, ont reçu de manière mensuelle tout au long de l’année des veilles analytiques sur les sujets d’actualité, en exclusivité. En accord avec eux aujourd’hui, nous vous dévoilons une partie non-exhaustive de ces veilles pour vous immerger dans le secteur esportif. Une année complète d’esport : le bilan de l’année 2021 dressé par Level 256 en deux parties : bonne lecture !

Pour bien débuter cette nouvelle année, nous avons donc décidé chez Level 256 de vous dresser un panorama des grands enjeux et évolutions qui ont fait l’esport en 2021, pour mieux comprendre les tendances 2022 : un petit cadeau pour la nouvelle année !

L’essor du jeu mobile : les éditeurs à la conquête de l’Ouest

Ce n’est effectivement un secret pour personne : les jeux mobiles compétitifs sont beaucoup plus populaires en Asie qu’en Europe ou en Amérique. Ainsi, alors que le jeu PUBG ne cesse de voir ses audiences et le nombre de joueurs du jeu croître, le développement à l’Ouest est pour l’instant moins évident. Cependant, l’éditeur du jeu, PUBG Mobile entend bien ne pas délaisser cette partie du monde. En effet, le patron de l’éditeur, dans une interview donnée à Esports Insider, a évoqué longuement sa stratégie pour conquérir l’Occident … Et quoi de mieux, dans ce cas, que la création de ligues professionnelles régionales ? De nouvelles ligues vont donc faire leur entrée dans les compétitions PUBG officielles, un peu à l’image des ligues fermées de League of Legends : LEC, LCK, LCS etc. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet des ligues fermées et mieux comprendre le principe de telles ligues, nous vous renvoyons à un article rédigé par Level 256 il y a quelques mois.

Diversification des acteurs vers le Divertissement : le study-case Riot Games

Inspirée de l’univers de League of Legends, le fan du jeu retrouve dans la série des personnages bien connus ainsi que leurs histoires. Disponible sur Netflix depuis novembre 2021, Arcane ne cesse de faire parler d’elle tant la qualité audiovisuelle et le synopsis impressionnent. Créée par un studio français, Fortiche, la série s’offre une belle visibilité, ce qui n’est pas sans déplaire au studio français qui change littéralement de dimension tant le succès de cette série est important.